L’ingrédient magique, qui ne coûte rien, et qui change votre business !

… et qui change la vie tout court, en fait…

STEP 1 – (et il y a un STEP 2 qui va vous décoiffer !)

Repensez à un moment où vous vous êtes vraiment dépassée.

Où vous vous êtes dépassée pour vous.

Pour vos clients. Ou pour vos collaborateurs. Vos partenaires.

Un moment où vous avez été un soutien, un roc, celle sur laquelle, ils pouvaient compter.

C’était peut-être un moment où vous avez oeuvré dans l’ombre, discrètement mais efficacement.

Ou bien un moment où vous avez tout déchiré sur le devant de la scène.

Comment vous êtes-vous senti.e lorsque votre client ou les personnes de votre équipe ont prononcé ce mot fondamental : merci ?

Ca vous a fait du bien, n’est-ce pas ?

C’était peut-être même émouvant.

L’acte de remercier éveille quelque chose de très puissant en nous.

Vous le savez certainement, la gratitude est clé.

Cette idée est dans toutes les têtes, ou presque.

Ce mot est dans toutes les appli de méditation, sur tous les feeds de réseaux sociaux.

Pourquoi ? Parce que c’est simple à comprendre. Mais surtout parce que ça fonctionne.

La gratitude nous renforce.

Elle nous permet de passer de la peur à l’appréciation.

Mais ce que l’on oublie souvent de préciser pour en avoir tous les bienfaits, c’est d’être dans l’état adéquat.

Si nous sommes dans un état de peur, de dégoût de nous-même ou de ressentiment, cela ne va pas avoir, du tout le même effet…

Parce que dans ces cas là, l’égo prend le pouvoir.

C’est quoi l’égo ?

Dans mon monde à moi, et pour faire simple, l’égo c’est la voix de la peur.

C’est cette partie de nous qui nous fout la frousse en nous faisant croire que nous sommes incapables (de mener à bien un projet, d’oser clamer haut et fort ce que l’on pense réellement, etc….), bref notre saboteur interne.

C’est pas compliqué, c’est la partie de nous qui nous met le moral à zéro.

Inversons la vapeur.

En nous montrant reconnaissant pour ce que nous avons déjà, en disant merci pour toutes les belles choses qui nous entourent (évidemment qu’il y en a !), nous laissons entrer la joie.

Chaque fois que je le fais, c’est magique pour moi.

Un sourire se dessine sur mon visage, tout devient plus léger, mes idées s’éclaircissent et cela m’apaise.

C’est physiologique.

Faisons un essai ensemble, voulez-vous ?

 Essayez, là tout de suite.

Sauf, si vous êtes en train de conduire en écoutant ce podcast, c’est hautement déconseillé.

Concentrez-vous sur un de vos grands succès : une grosse vente, un projet réussi, un client satisfait, une collaboration prometteuse.

Ce qui vous vient en tête.

La première chose qui vous vient est la meilleure.

Maintenant, remerciez pour l’avoir eu dans votre vie.

Sincèrement. Profondément.

Et là, il se produit une chose incroyable : inconsciemment, nos épaules se relâchent et nous commençons à sourire.

A l’inverse, si vous vous focalisez sur les événements négatifs et tout ce qui va mal dans votre vie, votre corps se tend et vous froncez les sourcils.

Vous connaissez une de mes phrases préférées : « notre énergie va là où se porte notre attention (et intention) ».

Et c’est scientifiquement prouvé : faire la tronche nous coûte plus d’énergie que de sourire.

Quand nous choisissons de remercier, quand nous sommes dans la gratitude, nous ouvrons notre coeur.

Pas celui qui pompe le sang et nous maintient en vie, non.

Le coeur où siègent tous les sentiments positifs qui nous donnent des ailes et nous permettent d’oser tout ce qui nous tient à coeur (justement !).

Mais vous n’avez pas à me croire sur parole.

Essayez chez vous. Mais pour de bon.

Pas de « ok, j’ai compris », pas de « je le ferai plus tard…. »

Au lieu de dire (OU DE PENSER, ça fonctionne aussi car c’est l’intention derrière qui est importante) « je ne veux pas… » ou « je déteste… », concentrez-vous sur les « merci pour… » et les « j’aime quand… ».

Dès que nous prononçons « je déteste…. », c’est la peur qui prend les commandes.

Par exemple, au lieu de dire ou de penser :« je ne veux pas assister à cette réunion avec d’autres entrepreneurs » dites « j’aime échanger mon point de vue avec des personnes intelligentes » – ou à titre perso « je ne veux pas aller manger chez ma belle-mère dimanche » dites « j’aime passer du temps avec ceux que j’aime »

C’est juste une minuscule différence mais le sentiment que cela procure est FONDAMENTALEMENT différent et il vous mène dans la bonne direction.

Celle de la sérénité, du détachement et au bout du bout, de la réussite.

STEP 2

Et c’est là que c’est fort. Parce qu’il y a le deuxième effet kiss cool. Celui dont on ne parle presque jamais.

Vous êtes prêt ?

Avez-vous un rêve ?

Avez-vous envie de réaliser votre rêve ?

Bon, si vous avez répondu non, votre écoute s’achève ici. Vous pouvez retourner à vos occupations.

Mais si vous avez répondu oui, cela devient très intéressant.

Ce qui mobilise toute votre énergie à réaliser votre rêve, c’est…. la gra-ti-tude (bon, facile, c’est le thème de ce podcast).

Mais savez-vous comment cela se passe ?

La clé ici, c’est d’être reconnaissant pour les choses que vous n’avez pas encore.

Celles que vous souhaitez. Et ardemment en plus.

Il faut dire merci pour les choses que l’on veut créer.

Poser des intentions en remerciant, dans la gratitude.

Le faire en toute confiance et sérénité, comme si ce que vous souhaitez tellement fort était déjà réalisé.

Et vous savez quoi ? Les rêves se réalisent plus vite.

Oh yes ! Dreams do Come True.

Petit exercice à chaud : 

– Lister 5 choses que vous avez déjà pour lesquelles vous êtes reconnaissant.e

– Lister 5 autres que vous aimeriez créer… et remercier comme si elles étaient déjà présentes.

A faire TOUT DE SUITE / A CHAUD. NOW !!

Mettez sur pause cet épisode et faites-le !

Si vous n’avez pas de feuille ni de stylo, dites-les à voix haute.

Bon, si vous n’êtes pas seul.e et souhaitez éviter les regards suspicieux, dites-les dans votre for intérieur.

Pour appuyer mon propos, je vais emprunter cette fois-ci les mots d’un génie. Albert Einstein. Génie pour la plupart parce qu’il avait un CPU qui tournait particulièrement bien.

Mais génie pour moi, parce qu’il savait utiliser la puissance de son raisonnement, de son mental, pour le mettre au service de son intuition.

« L’imagination est plus importante que le savoir. Le savoir est limité alors que l’imagination englobe le monde entier, stimule le progrès, suscite l’évolution. »

Alors, j’ai une dernière question pour vous :

Si vous deviez choisir le nom de votre future offre à succès, quel serait-il ?

Remerciez sincèrement d’avoir déjà ce produit dans votre vie.

Illustration : tableau « Soleil » de Giuseppe Pellizza da Volpedo

Télécharger le workbook

3 étapes pour faire décoller son business

Ces 3 étapes constituent un exercice que je refais personnellement tous les 6 mois, minimum !

Implémentez facilement ma méthode grâce à ce workbook qui vous guide pas-à-pas pour le faire.

Faire décoller son business pour de bon

Découvrez d’autres épisodes qui peuvent vous intéresser

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tout ce que je ne dis pas en public...

... est dans la newsletter.

2/3 fois par mois, je traite un sujet concret pour vous aider à développer votre entreprise avec un supplément d'âme.

Je partage aussi les coulisses de ma vie d'entrepreneure avec des expériences réussies et des flops... si, si, il y en a plein !

Super Magic Me